https://marcilhacgalerie.com/marci_data/upload/files/MUSIQUE/Mozart Le nozze di Figaro Act 2.mp3

RENÉ BUTHAUD (1886-1986)

Saintes 1886 - Bordeaux 1986

L’oeuvre céramique de René Buthaud comprend essentiellement des faïences stannifères, coupes et vases aux formes ovoïdes sur lesquels campent les silhouettes féminines, les portraits de baigneuses et les symboliques orientalistes dont leur auteur appréciait la magnitude. Le créateur appréciait tout autant les décors abstraits, créés grâce aux différentes textures des émaux.

De 1903 à 1907, René Buthaud suit les cours à l’École des beaux-arts de Bordeaux où il est élève du peintre Paul-François Quinsac. Apprenti dans un atelier de « gravure en vaisselle » chez Emeric, il suit les cours de l’atelier de décoration dispensés par Pierre Gustave Artus et Jean Gustave Lauriol, peintres décorateurs du Grand Théâtre. Il termine sa formation en 1913 à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris où il étudie la peinture et la gravure en taille-douce. A Paris, il réalise des gravures à l’aquatinte avec Jean-Gabriel Domergue. Buthaud fait parti des rénovateurs de la céramique qui, dès le milieu du XIXe siècle et en marge de la production industrielle, ont renoué avec la tradition artisanale de la grande céramique d’Extrême-Orient et du monde musulman.

Un hommage lui est rendu au Musée des Arts Décoratifs de Bordeaux dans lequel un espace permanent loge une cinquantaine de ses créations. Parmi celles présentées figurent des chefs d’œuvres des années 1920-1930, comme le vase Africains halant un crocodile de l’Exposition coloniale internationale de Paris en 1931.