https://marcilhacgalerie.com/marci_data/upload/files/MUSIQUE/Erik_Satie_-_Gymnopedie_No1.mp3

SONIA DELAUNAY (1885-1979)

Le nom de Sonia Delaunay est essentiellement connu et associé à des oeuvres peintes et graphiques dans lesquelles l’artiste développe de sinueuses lignes, cercles et arabesques au chromatisme chatoyant, dont la visée principale est de retranscrire le mouvement par la couleur – caractéristique de l’orphisme, courant à l’origine duquel elle se trouve avec son compagnon de vie, Robert, à partir de 1911. 

Pourtant, Sonia s’illustre dans de nombreux domaines, au rang desquels la création textile, avec laquelle elle entretient un rapport étroit. Si la peintre fonde sa maison de couture dès 1918-1920, dont les réalisations sont marquées par la même géométrie colorée que celle de ses toiles, elle ne tarde pas à également livrer de nombreux tapis et tapisseries d’une veine esthétique similaire pour des maisons d’édition dans les années 1920-1930.

La pluralité des créations de Sonia, ainsi que de la diversité de leur nature-même – peinture de chevalet, décors monumentaux, reliure, textiles domestiques, mode… –, se doivent d’être considérées comme un manifeste des préceptes artistiques qui l’animent : voir et insuffler de l’art dans toute chose, apporter le beau jusque dans le quotidien.