https://marcilhacgalerie.com/marci_data/upload/files/MUSIQUE/Erik_Satie_-_Gymnopedie_No1.mp3

DOMINIQUE (André DOMIN (1883-1962) et Marcel GENEVRIERE (1885-1967))

Maison Dominique (André Domin (1883-1962) et Marcel Genevrière (1885-1967)

 

La Maison Dominique est née en 1922 de l’association de deux jeunes décorateurs, André Domin et Marcel Genevrière. Elle a construit sa renommée par le truchement d’une esthétique très nette mettant en lumière l’influence cubiste, un affranchissement certain des styles du passé ainsi qu’une élégance certaine.

L’histoire de Maison Dominique est jalonnée de nombreuses expositions, à commencer par la participation au Salon d’automne de 1922, où elle propose un ensemble de meubles avant-gardistes. Le succès est certain et permet à la firme d’aménager le petit salon des appartements privés d'Une Ambassade Française lors de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925. En 1926, elle constitue avec Jean Puiforcat, Pierre Chareau, Pierre Legrain ainsi que le joaillier Raymond Templier le « Groupe des Cinq », qui exposa et collabora régulièrement. En 1933, la Compagnie Générale Transatlantique honore le duo en leur commandant la réalisation d'un des quatre appartements de luxe de son paquebot Normandie : la suite « Rouen », nommée d’après le lieu de naissance de Genevrière. Aux lendemains de la Seconde Guerre Mondiale, la Maison reçoit des commandes du Mobilier National pour meubler le Palais de l’Elysée et continue de participer à de nombreuses expositions internationales, en France et en Europe.

Après le départ d'André Domin en 1953, la firme poursuit son activité sous la direction du fils de ce dernier, Alain Domin, jusqu'en 1970.