https://marcilhacgalerie.com/marci_data/upload/files/MUSIQUE/Erik_Satie_-_Gymnopedie_No1.mp3

GUSTAV GURSCHNER (1873-1970)

Gustav Gurschner est un sculpteur né en Bavière. Il étudie à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne sous la direction de August Kühne et de Otto König. Il séjourne ensuite à Munich et à Paris.

En 1898, il participe à l'exposition inaugurale de la Sécession viennoise et à Paris, au salon de la Société nationale des beaux arts.

De 1904 à 1908, il fait partie du groupe d'artistes autrichiens de la Hagenbund. La Hagenbund est une association d'artistes dont le siège est à Vienne et constitue l'un dès groupements d'artistes visuels les plus à l'avant-garde en Autriche, et ce, jusqu'en 1938.

Comme Alexandre Charpentier et Jean Dampt en France, Gustav Gurschner s'inscrit dans un contexte général de renouveau des arts décoratifs. Il s'attache à créer des objets d'usage courant: cendriers, poignée de porte, encriers ou lampes électriques, en utilisant fréquemment des ressources expressives du corps féminin.

Au début du 20e siècle, son travail est importé dans les galeries de la ville de New York, car il est considéré comme un artiste viennois important. Son graphisme très élégant porte la marque d'une double appartenance culturelle. On retrouve les lignes sinueuses de l'art nouveau français qui sont alors tempérées par la rigueur et le goût de la symétrie plus germanique.