https://marcilhacgalerie.com/marci_data/upload/files/MUSIQUE/Clair-De-Lune.mp3

CHANA ORLOFF (1888 - 1968)

Oiseau 14-18, 1924

Bronze à patine noire
Signé « Chana Orloff »
Fonte d’édition ancienne du vivant de l’artiste

H 100,5 - L 33,2 - P 30 cm (H 39.6 - W 13.1 - D 11.8 in)

Provenance

Collection particulière, Paris.

Historique

Chana Orloff opère sur "Oiseau 14-18" une réduction stylistique au profit d’un figuré plus évocateur du monde écorché et troué de la Première Guerre mondiale. L’imaginaire de la mort et les ailes repliées de l’oiseau dotent la sculpture d’une contenance presque effrayante. "Oiseau 14-18" portraiture une autorité énigmatique dont les yeux vides parviennent pourtant à scruter et percer les malfaisances de l’homme.

Expositions

1949 Exposition particulière, Musée de Tel-Aviv.
1965 Exposition particulière, Musée d’Hertzélia, Israël.
1969 Exposition particulière, Musée de Tel-Aviv.
1984 Exposition particulière, Galerie Vallois, Paris.
1989 Sculpture animalière de Pompon à César, Espace Saint- Jean, Melun.
1994 Chana Orloff, Line and Substance, Open Museums, Tefen, Israël.

Bibliographie

W. George, Salon des Tuileries, L’Amour de l’Art, p. 180. 1924.
Robert Rey, Salon des Tuileries, Le Crapouillot, 16 Juillet 1924.
Léon Werth, Chana Orloff, Éditions Grès, 1927.
E. Des Courières, Chana Orloff, Les sculpteurs français nouveaux, n°6, Librairie Gallimard, Paris, 1927.
Félix Marcilhac, Chana Orloff, Les Éditions de l’Amateur, Paris, 1991, référencé sous le n°92, p. 222 et 223 et reproduit en photographie p. 78.